Téléphone

06-59-38-62-56

Mail

odile.soulas@ecoreliance.fr

Se ressourcer dans la Nature est devenu vital, seuls moments qui nous autorisent à oublier toutes les contraintes humaines.

Comment se ressourcer au maximum dans la Nature ?

Vous aimeriez profiter pleinement de votre balade. Et qu’elle vous apporte un maximum de bienfaits.
Je vous livre ma pratique en 4 étapes pour que chaque balade se transforme en un véritable moment de sérénité et de bien-être.

1- « Se pauser » et respirer à pleins poumons

Comme on entre en méditation, votre respiration vous fait prendre conscience de l’interaction entre votre être intérieur et l’environnement extérieur.

Coincés dans les villes, bridés dans nos mouvements, soumis à une pollution continuelle, vous ressentez peut-être, comme de nombreux citadins, le besoin d’aller faire une balade pour « changer d’air ».

Prendre un bon bol d’air frais est en effet un plaisir tout simple à savourer sans modération. Ce premier contact mérite une véritable pause. Voici comment bénéficier pleinement d’une respiration ample et consciente.

Je me concentre sur cet air vivifiant qui pénètre mes poumons,
il est léger et frais.
Puis je ressens l’expiration d’un air plus chaud et lourd,
comme si je pouvais percevoir les toxines qui quittent mon corps.
Je prends pleinement conscience de cette sensation,
en répétant cette respiration plus lentement et amplement,
à 3 ou 4 reprises.
Un profond sentiment d’apaisement m’envahit.
Mon rythme cardiaque et l’afflux de mes pensées sont ralentis.

Dans la nature on respire ce que l’âme ressent et on expire ce que l’esprit évacue.”
– Sonia Lahsaini –

2- Se reconnecter à nos sens

Vous êtes prêts pour profiter pleinement de l’expérience, mettez tous vos sens en éveil : la vue, l’ouïe, l’odorat, et pourquoi pas le toucher et le goût !
Se reconnecter à nos sens ancre tout notre être dans le moment présent. Pour en capter toutes les subtilités, et en conserver de multiples souvenirs.

La vue tout d’abord vous saisit d’un spectacle sans cesse renouvelé : observez les contrastes de luminosité, les couleurs, les formes évocatrices…

Je cherche à capter dans ces paysages un tableau parfait d’équilibre.
Je plonge dans un état contemplatif.

serenite

Ici entre terre et ciel, éclat du soleil et masse de l’eau,
la légèreté du feuillage marcescent et des chatons annonciateurs de fruits.

La Nature est une immense artiste,
dont l’œuvre majestueuse se dessine inlassablement.”
– Odile Soulas –

Imprégnés de la beauté des lieux, vous pouvez à présent prêter l’oreille.
En campagne, l’absence des bruits ronronnants de la ville nous surprend parfois d’un silence imposant. Mais bien vite la vie se manifeste.

Le gazouillis des oiseaux s’affine,
entre pépiements, cris et chants de préludes amoureux.

Déjà vous commencez à ressentir cet état de sérénité qui s’installe posément en vous. Et votre envie de communion avec cette Nature accueillante s’intensifie.

Respirez à nouveau à pleins poumons et concentrez votre attention sur votre odorat.
Que sentez-vous ?
Le printemps s’annonce : les mimosas sont en fleurs !
Leur délicieux parfum s’exhale des nombreux bouquets alentour, évocateur, subtile senteur florale, miellée et poudrée.

Pour aller plus loin encore dans cette expérience de la Nature, mobilisez vos autres sens que sont le toucher et le goût !
Les enfants sont des exemples en ce domaine, dès leur plus jeune âge.
Ils aiment aller au contact, ramasser toutes sortes de trophées…

…et même dès que possible, goûter la Nature!

Qui se souvient du plaisir de suçoter ces inflorescences de trèfle rouge ? 🙂


Se reconnecter à la Nature, c’est un peu comme retrouver son âme d’enfant et toutes ses qualités trop souvent oubliées : émerveillement, insouciance, spontanéité, amusement…
Retrouvez tout simplement votre liberté d’être.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté.”
– Charles Baudelaire –

3- Capter l’énergie et le mouvement du lieu

Voilà, vous y êtes.
Tout votre être est connecté, en harmonie avec votre environnement.
Vous expérimentez là, enfin, un moment privilégié d’EcoReliance.

Cette plongée en immersion de vos sens vous offre l’opportunité de redevenir partie intégrante de la Nature. C’est justement de cette communion que vous parviendrez à capter l’énergie et le mouvement du lieu. C’est le principe même du Shinrin Yoku, bain de forêt japonais, ou plus littéralement « prendre l’atmosphère de la Forêt », reconnue aujourd’hui sous le nom de sylvothérapie.

Je ressens sur ma peau la vitesse du vent,
la chaleur des rayons de soleil
Je vibre de la résonnance de la Terre sous mes pieds
Je capte la puissance de la montée de sève

des arbres centenaires à travers leur écorce
J’éprouve l’instinct de chasseur

dans l’immobilisme de ce héron au loin.

Maintenant, vous percevez nettement les battements de votre coeur à l’unisson de tous ces bruissements de vie. Vous pouvez même discerner le parcours de votre afflux sanguin tout au long de vos membres.
Se Relier à la Terre est en fait un puissant outil pour se relier à soi, sans interférence, et se mettre également en mouvement.

4- Lâcher prise et oublier le temps

De l’alignement « corps, cœur, esprit » naît la sérénité.
Lorsque le corps, le cœur et l’esprit sont accordés et vivent la même expérience, on ne ressent plus de stress. Bien au contraire, l’énergie ambiante, sous toutes les formes évoquées précédemment, vous irradie. Vous vous sentez pleinement confiants, à votre place.

Abandonnez-vous à la Nature, elle est votre meilleure alliée.
Au fil des siècles, l’Homme s’en est écarté, par peur essentiellement, rejet de sa propre animalité, volonté d’affirmer sa supériorité aux autres espèces, d’exploiter ses ressources et de garder le contrôle. Ainsi reprendre contact avec notre propre nature est un acte d’abandon total, de lâcher prise.

Prolongez ce moment autant que possible et oubliez le temps.
Vous en retirerez de nombreux bienfaits pour votre santé. C’est comme un grand nettoyage en profondeur, autant physique que mental, propice à alléger votre esprit de toutes vos pensées obsédantes et limitantes.

Vous en ressortirez apaisé, plein de force et de créativité.
L’esprit clair, on avance mieux. C’est pourquoi je propose dans mes coaching des accompagnements en Nature.

“La paix de la nature va s’infiltrer en vous comme les rayons du soleil pénètrent les arbres.
Le vent va vous insuffler sa fraîcheur et les orages leur énergie,
en même temps que les soucis tomberont comme les feuilles à l’automne.”
– John MU
IR

Voilà, j’espère que cet article vous aidera à faire grandir le sentiment de sérénité dans votre vie. Une pratique à expérimenter sans modération !

Bonus découverte

Vous souhaitez apprendre à reconnaitre les oiseaux et leurs chants ?
Je vous invite à regarder les leçons très agréables et instructives de La Minute Nature : 14 vidéos disponibles via cette playlist.

Si cela vous a plu, partagez mon contenu :)

24 commentaires

  1. Salut, c’est impressionnant! C’est que je vis tous les jours depuis qq mois, histoire de me sortir et de décompresser. Je vais voir un vieux sage de 500 ans: un grand chêne. La nature nous fait du bien. As-tu lu « la vie secrète des arbres »? Si non, je te le conseilles. Il devrait te plaire.

  2. Merci Odile pour cette petite pause nature. J’ai beau être devant mon ordinateur en ce moment même, juste le fait d’écouter le chant des oiseaux m’a permis de ressentir un apaisement immédiat, comme si j’étais hors du temps l’espace d’un instant. J’adore le terme « bain de forêt », c’est tellement poétique !

  3. Super article qui me donne envie de sortir de chez moi et prendre un grand bol de nature … pour ma part je suis un grand adepte de la marche en forêt ou hors des villes, au point de prendre les mes bras pour ressentir leur ancrage et vitalité … cela me permet de me ressourcer intérieurement et trouver une connexion Corps-Âme-Esprit

    Merci pour ce beau partage 🙏

    1. Merci Eric, je partage ton goût pour les balades en forêt… J’ai d’ailleurs pour projet de faire un stage en forêt de Brocéliande prochainement 🙂

  4. Un article qui fait du bien à lire et qui nous libère de nos tensions le temps de la lecture. J’ai bien aimé la décomposition en 4 phases pour profiter pleinement des balades extérieurs. ça donne une ligne de conduite à suivre, merci.

  5. Bonjour, j’aime la phrase du rejet de notre animalité… Superbe article, oui abonnons nous à la nature! Avec la pandémie je crois qu’il y a bcp plus d’abonnement à la nature qu’avant!! merci laurence goutelle

  6. Excellent article qui va au delà de la simple ballade en nature. Profiter de chaque moment, prendre du temps pour savourer les choses qui nous entourent, à chaque instant. Nos sorties hivernales étaient magiques, mais en lisant ton texte, je commence à avoir hâte de retourner sur les sentiers et d’entendre tous ces oiseaux chanter et de « capter » justement tous ces mouvements et cette énergie un peu aseptisés par la neige… 🙂

    1. Merci beaucoup Steve pour ce retour fort agréable à découvrir ! Savourer oui, chaque instant… c’est la clef pour se sentir pleinement vivant 🙂

  7. Partage d’une expérience unique, profonde et intense qui nous fait nous sentir vivants …quelque soit la saison !
    Merci

    1. Les belles journées nous ont tellement manqué cet hiver. Le Printemps réveille en nous la Vie, la joie, l’envie ! Je te souhaite de très belles balades Sonia 🙂

  8. Très bel instant de sérénité 😉 Moi qui suis une native de la campagne, la nature a toujours fait partie de ma vie. J’aime faire du sport en contact avec dame nature. En plus en cette période du renouveau, le printemps, la nature nous offre son plus beau spectacle pour le plaisir des yeux !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.